Retraite à Tushita (Dharamsala – Inde)

Tushita est un centre de retraites et d’études de la tradition Mahayana du bouddhisme Tibétain. Il est situé à Dharamkot, un village se trouvant à 2 km en dessus de McLeod Ganj (lieu de résidence du Dalaï Lama). Ce centre a été fondé par les Lama Thubten Yeshe et Thubten Zopa Rinpoche et il en existe aujourd’hui 160 à travers le monde. Ils ont débutés leurs enseignements en 1969 au monastère de Kopan, à Kathmandu au Népal.

Meditation centre Tushita Gompa principal

Plusieurs cours et retraites peuvent être suivis au centre Tushita. Nous avons suivi la « retraite » de 10 jours sur l’introduction au bouddhisme. Ayant déjà suivi quelques retraites Vipassana basées sur la tradition bouddhiste Theravada (Asie du sud), nous étions intéressés à découvrir l’enseignement du bouddhisme Tibétain.

Le centre propose des chambres individuelles ou des dortoirs qui sont situés dans des blocs d’immeubles et éparpillés dans la forêt. Trois bons repas végétariens sont servis par jour. L’endroit se trouve en pleine forêt à environ 1800 m d’altitude. Le Gompa (principal temple) est récent et il peut accueillir environ 100 personnes. Il est possible d’emprunter des livres à la bibliothèque du centre en plusieurs langues. La psychologie et la philosophie bouddhiste sont les principaux sujets. Les livres des Lama Yeshe et Zopa sont très intéressants et sont écrits d’une manière très concrète, à la fois drôle et simple.

Meditation centre Tushita

Tushita est un lieu paisible, simple et confortable. La seule remarque serait le manque de vue… L’ombre est partout… Seul le toit du Gompa permet de voir au delà des arbres ! Les journées sont réparties entre l’enseignement et la méditation. L’enseignement bouddhique traite différents sujet dont : les quatre nobles vérités, le karma, la renaissance, la Bodhicitta, les six perfections, etc.  Le temps consacré à la méditation est relativement court pour les sept premiers jours : deux séances journalières d’une durée de 30 minutes chacune et les deux derniers jours environ 8 séances de 45 minutes.  Nous avons appris la méditation analytique, basée sur des sujets précis et pouvant être utilisée comme une propre thérapie. Elle aide l’esprit à s’imaginer des situations concrètes et avoir ainsi une compréhension juste de différents vécus (exemples : l’attachement, les causes et effets, le karma, la purification des actions négatives, la compassion, l’interdépendance des phénomènes, etc). Ainsi, voyant clairement arriver nos pensées puis les émotions, nous pouvons reconnaître nos attitudes erronées et les transformer.

L’enseignement et la méditation sont donnés par moines et laïques occidentaux dans un rythme léger et avec une douceur digne des vrais bouddhistes ! Toutefois et, selon l’enseignant, les explications peuvent être difficilement compréhensives. Nous avions pensé que ce n’était que notre cas, à cause de notre anglais … mais apparemment et après discussions avec d’autres participants, il s’est avéré qu’ils étaient nombreux à avoir eu de la peine à comprendre notre enseignant Australien…

Meditation centre Tushita Salle de méditation et d’enseignement

Les participants viennent d’un peu partout, bien que la majorité soit d’origine américaine et israélienne ! La plupart des gens viennent ici pour découvrir le bouddhisme et la méditation et la moyenne d’âge, selon les statistiques, est de 26 ans. Est-ce la raison du non respect véritable des conditions de la retraite, comme le silence et la présence régulière aux différentes sessions ? Imposer une discipline par les enseignants n’est pas forcément une priorité à Tushita.

De juin à fin septembre, c’est la mousson à Dharamsala. Et quelle mousson ! Durant 3 mois, il pleut tous les jours, ce qui veut dire que tout est humide ; à tel point qu’il est impossible de faire sécher des habits ni à l’extérieur ni à l’intérieur des chambres ! La plupart du temps, la région est plongée dans un nuage de pluie. Il ne fait donc pas chaud et les rares minutes de soleil journalier sont comme un miracle ! Dharamsala s’est avéré être un excellent endroit pour comprendre l’état de nos esprits, puisque durant la mousson, nous sommes toujours dans le brouillard ! De plus, les singes sont souvent présents autour de Tushita et de les voir sauter de branches en branches nous rappelle également le fonctionnement de notre esprit qui passe constamment d’une pensée à une autre…

www.tushita.info
www.fpmt.org
www.lamayeshe.com