Découvrir Koh Phangan et ses plages (Thaïlande)

Découvrir Koh Phangan et ses plages (Thaïlande)

Map-KohPhangan Lorsque l’on a visité l’île voisine de Koh Samui et que l’on débarque au port de Koh Phangan, le temps semble s’être arrêté ! La ville principale de Thongsala peut être comparée à une petite bourgade des provinces du nord de la Thaïlande. On est loin de l’ambiance de surconsommation de Lamai ou Chaweng à Koh Samui. Si l’on est attiré par ce genre d’expérience, mieux vaut rester à Koh Samui ou prendre la direction de Koh Tao pour en profiter pleinement…

Koh Phangan a pour l’instant échappé au surdéveloppement que connurent ses deux îles voisines. Il y a quelques années, Koh Tao, la plus petite des trois îles, était la plus charmante de toute mais l’industrie de la plongée l’a transformée en nid à touriste de moyenne gamme ou tout est devenu condensé et surexploité, y compris les belles plages désertes d’auparavant qui se sont transformées en parking à bateau ou qui sont devenues certaines fois privatisées, voir trop urbanisées, bruyantes et polluées.

Koh Phangan se caractérise par deux ambiances totalement opposées entre la partie sud et la partie nord de l’île. Entre deux extrêmes, il existe toujours le parfait équilibre et c’est probablement ce qui se passe sur cette île. Chacun y trouve sa place et l’ambiance est plutôt bonne enfant.

Le sud de l’île est mondialement connu pour son événement mensuel « La Full Moon Party ». Durant cette soirée, des milliers de gens se réunissent sur une plage pour danser sur des rythmes électroniques soutenus et pour boire ces fameux paniers remplis d’alcools et de boissons sucrées. On s’amuse ou on se défonce mais on est surtout là pour faire la fête éventuellement en hommage à la pleine lune ! Pour ne pas décevoir les adeptes de ce genre de « party », tout un nombre de soirées dédiées à la lune sont organisées durant le mois comme la « Shiva Moon Party », la « Black Moon Party », la « Half Moon Party » etc.

Le nord de l’île est étrangement épargné de ce déclin ! La zénitude s’est emparée du lieu ! A la place d’une bière et d’un mauvais fast food, on boira plutôt un Kombucha accompagné d’un plat végétarien ou macrobiotique ! Les « party » sont remplacées par des activités holistiques de tout genre. Les adeptes de spiritualité se retrouvent sur cette partie de l’île et y séjournent souvent plusieurs mois. La méditation, le yoga et les thérapies manuelles (Reiki, massages etc.) sont un exemple des activités proposées. Mais ne soyez pas effrayés par ce type de population « New age », vous trouverez en majorité des touristes plus « ordinaires » qui sont à la recherche de tranquillité.

On ne parle pas d’une île sans dire quelques mots sur ses plages. Les amateurs seront ravis car ils trouveront des plages adaptées à tous les goûts. Même pour les plages les plus fréquentées de l’île, les rangées de chaises longues et les vendeurs ambulants ne sont pas populaires à Koh Phangan. Il est possible de faire du Jet Ski sur certaines plages mais là encore, ce n’est pas les embouteillages comme sur la plage de Chaweng à Koh Samui ! Ce sont en majorité des plages calmes et peu peuplées où l’on trouve quelques restaurants par-ci, par-là. Il n’y a pas vraiment de grands resort sur l’ensemble de l’île ce qui laisse la place à de petits complexes hôteliers ou à des Guesthouse. Les amateurs d’hôtels de luxe trouveront leur bonheur mais à plus petite dose qu’à Koh Samui.

Que dire des plages de Koh Phangan ? Mise à part peut être une ou deux plages, toutes sont accessibles par la route bien qu’une d’entre elle, Bottle Beach, offre une jolie randonnée de 1h30 pour là découvrir (il est possible de faire le trajet en bateau). La route qui mène aux deux plages de Ban Thong Nai Pan est légèrement chaotique sur une partie du trajet mais cela reste gérable si l’on a l’habitude de rouler en scooter. Une ou deux plages sont accessibles uniquement par bateau.

Durant mes précédentes expériences de voyages à travers le monde, j’ai eu la chance de découvrir de magnifiques plages. J’ai donc acquis une certaine expérience en la matière et je peux donc dire que Koh Phangan offre de très belles plages aux sables blancs et aux eaux turquoises. Certaines sont parfaites pour nager car il y a souvent peu de courant, pas de corail et une légère pente douce de sable fin qui vous emmènes gentiment dans les abîmes de l’océan (la plage de Chaloklum tout au nord, celle de Bootle Beach et celles de Nai Pan sur la côte nord-est puis la Sunset Beach de Haad Rin tout au sud).
Les plages de la côte nord-ouest sont également très belles mais le niveau des marrées est très bas quasiment toute l’année ce qui veut dire que l’on se retrouve vite les pieds dans le corail ! Mais cela n’empêche pas de profiter du calme, des couchers de soleil, du sable fin et du dégradé d’un ciel bleu profond se mélangeant à l’eau claire et limpide de la mer (Haad Chaophao, Secret Beach, Haad Yao, Haad Salad, Haad Mae, Malibu Beach, Haad Chaloklum et Haad Khom). C’est le côté calme de l’île et à mon avis le plus sympathique pour se loger et pour éventuellement faire un cours de yoga dans les quelques centres de la région…

Les mots ne remplacent pas les images mais ils laissent place à l’imaginaire, n’est ce pas ? Mettons de côté l’imaginaire et laissons la place aux images, elles seront peut-être plus convaincantes. Voici un petit aperçu des plages de Koh Phangan juste pour vous donner envie de poser votre linge sur le sable et contempler l’horizon.

Si vous aimez les îles et que vous chercher un endroit plaisant en Thaïlande, laisser vous séduire par Koh Phangan, cela en vaudra le détour.